À l'affiche

 

Carmen

de Lucie Digout

 

Au théâtre de Belleville

jusqu'au 22 octobre

 

Le Porteur d'histoire

d'Alexis Michalik

 

Aux Béliers parisiens

jusqu'au 11 novembre

 

Intra Muros

d'Alexis Michalik 

 

Au théâtre La Pépinière

jusqu'au 16 décembre 


 

Pompes funèbres Bémot 

de Silvia Bruyant

 

Au théâtre Trévise 

jusqu'au 30 décembre 

 

La main de Leïla 

d'Aïda Asgharzadeh & Kamel Isker

 

Aux Béliers parisiens

jusqu'au 31 décembre



Vient de paraître

 

Carmen

de Lucie Digout

 

Carmen voulait vivre et c'est tout. Enfant, elle avait deux amis, Antoine et Matìs, avec qui elle faisait des spectacles et partait pour l'Afrique. Elle aimait "les chansons à faire pleurer les chiens", les rivages escarpés de la Méditerranée, elle était effrontée, prête à suivre n'importe qui jusque n'importe où. Tout plutôt que ressembler un jour à sa mère. Tout plutôt que porter le poids d'une histoire qui n'était pas la sienne. Cette histoire est l'histoire de sa vie. L’histoire d’une enfance joyeuse et effrontée, d’un désir éperdu de liberté et de sensualité qui la poussera à grandir, à s’affranchir, jusqu’à se perdre. Enfance - Jeunesse - Maturité - Décès. Séville - Paris - New-York. 

 

Au théâtre de Belleville du 11 au 22 octobre 2017.